Déclenchement du stade de vigilance sécheresse

Depuis le 31 juillet 2019, la Préfecture des Alpes de Haute Provence a déclenché le stade de vigilance sécheresse dans le département.

Le département des Alpes de Haute Provence est traversé par de nombreux cours d’eau qui connaissent une période de basses-eaux très marquée l’été. Le niveau des nappes baisse au moment même où les besoins en eau pour l’alimentation humaine et l’agriculture sont importants.

Limitons les usages non prioritaires : lavage de voitures, nettoyage des terrasses, arrosage des pelouses.

Evitons le gaspillage : ne laissons pas couler un robinet inutilement, préférons la douche au bain, réutilisons l’eau de lavage des légumes pour arroser ses plantes, faisons tourner nos lave-vaisselle et lave-linge uniquement en charge pleine, relevons nos compteurs d’eau régulièrement pour repérer d’éventuelles fuites.

Surveillons les pertes d’eau : les fuites peuvent représenter plus de 20% de la consommation d’un foyer. Un goutte-à-goutte au robinet, c’est quatre litres par heure de perdus, soit 35 mètres cube par an !

L’eau est précieuse : économisons-la !

Utilisons des équipements hydroéconomes pour réduire jusqu’à 50% nos volumes consommés : douchette à débit limité ou à régulateur de débit, mousseurs et aérateurs à nos robinets, réducteurs de pression.

Arrosons nos jardins de manière économe et efficace : arrosons le soir pour éviter l’évapotranspiration, paillons nos cultures pour protéger les sols des fortes chaleurs et conserver l’humidité, binons pour aérer la terre (1 binage = 2 arrosages).

Alerte canicule : vigilance orange

Le Préfet des Alpes-de-Haute-Provence vous informe que le département est placé en alerte canicule, niveau de vigilance orange.

Météo France prévoit un épisode de fortes chaleurs sur le département des Alpes-de-Haute- Provence, avec des températures avoisinant les 36 à 39 °C dans les plaines et dans les vallées, localement, on pourrait atteindre 40°C. En altitude, les maximales sont proches de 33 (Allos) à 35° (Barcelonnette). Cette chaleur va s’accentuer jeudi et vendredi, avec des températures maximales vendredi pouvant atteindre 42° dans le centre du département.

  • Buvez beaucoup de liquide sans attendre d’avoir soif, sauf s’il y a contre-indication médicale,
  • Évitez les boissons alcoolisées ou à forte teneur en caféine (café, thé, cola) ou très sucrées, car ces liquides font perdre des fluides corporels nécessaires à la résistance à la chaleur,
  • Installez-vous si possible dans un endroit frais, à l’air climatisé ou à l’ombre,
  • Évitez les activités et les exercices intenses à l’extérieur,
  • Protégez-vous du soleil, portez des vêtements légers, de préférence de couleur pâle, et un chapeau,
  • Prenez une douche ou un bain à l’eau fraîche,
  • Munissez-vous d’un climatiseur pour rafraîchir le logement, ou passez quelques heures dans un endroit climatisé pour aider le corps à contrôler sa température,
  • Pensez aussi à prendre des nouvelles de votre entourage en particulier des personnes âgées,
  • En présence d’une personne victime d’un malaise ou d’un coup de chaleur, appelez immédiatement le 15.

Pour les personnes âgées, handicapées ou fragiles isolées : incitez-les à s’inscrire sur la liste mise à leur disposition par chaque mairie afin de recevoir le soutien de professionnels ou de bénévoles, et prenez de leurs nouvelles très régulièrement. Soyez solidaires des plus démunis, notamment des personnes sans domicile et incitez-les à accéder à des lieux frais, tant en journée que la nuit.

Pour les nourrissons et les jeunes enfants : veillez en permanence à les protéger de la chaleur (éviter les sorties aux heures les plus chaudes, les faire boire et les hydrater régulièrement, leur faire porter chapeau et lunettes de soleil et leur appliquer de la crème solaire). Ne les laissez jamais dans une pièce mal ventilée ou dans un véhicule même pendant une courte durée.

Pour les personnes souffrant de maladies chroniques ou prenant des traitements médicamenteux : n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant ou à votre pharmacien.

Enfin, il est rappelé aux responsables de structures d’accueil collectif, en particulier les crèches, les écoles et centre de loisirs de prendre toutes les dispositions qui s’imposent pour protéger les personnes fragiles et favoriser leur hydratation.

Il est également rappelé aux employeurs d’évaluer les risques et de prendre les décisions qui s’imposent, notamment l’aménagement des horaires afin de limiter l’exposition des salariés aux températures les plus fortes de la journée et le report des tâches pénibles, notamment dans le secteur du bâtiment et des travaux publics.

Les symptômes d’un coup de chaleur sont : une fièvre supérieure à 40 °C, une peau chaude, rouge et sèche, des maux de tête, des nausées, une somnolence, une soif intense, une confusion, des convulsions et une perte de connaissance.

En cas de malaise ou de troubles du comportement, n’hésitez pas à appeler un médecin ou le 15 (SAMU) ou le 18 (Sapeurs-pompiers).

Un NUMÉRO VERT « info service » est également mis à disposition du public pour toutes informations ou conseils : 0 800 06 66 66 (du lundi au samedi, de 9 à 19 heures).

Votre bulletin d’informations municipal est arrivé !

Le numéro 54 de votre bulletin d’informations municipales, daté de juillet 2019, a été distribué dans vos boîtes aux lettres.

Retrouvez vos rubriques habituelles (mot du maire, municipalité, vie locale, vie associative), avec, en plus, l’annuaire des activités au village (parce qu’il y en a plein !), à conserver précieusement pour vos besoins.

Désormais, vous pouvez également retrouver votre dernier bulletin d’informations municipales, ainsi que les quelques derniers numéros parus, au téléchargement sur le site Internet de votre commune, à la rubrique La commune > Votre information municipale.

Le Bistrot de Limans rouvre ses portes

Après six mois d’importants travaux de mise aux normes et d’aménagement, intérieurs comme extérieurs, et presque un an et demi d’interruption d’activité, le Bistrot de Limans (puisque c’est désormais son nom) accueille à nouveau villageois et visiteurs, avec une nouvelle équipe aux commandes, depuis le 4 avril dernier.

L’établissement a été rénové : la salle de bar et de restauration ont été rafraîchies, une véritable terrasse en dur a été réalisée pour accueillir la rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite et la pergola, désormais plane et à l’abri de la pluie, permettra de protéger ses hôtes lorsque le mistral souffle grâce à un système de stores escamotables. C’est tout l’aspect de la place de Mai qui s’en trouve changé, au bénéfice d’une zone de circulation partagée, plus sûre.

Frédéric TAILLEZ vous y propose une cuisine simple et abordable, autour d’une formule de midi en semaine et d’une carte pour le soir et le week-end, agrémentée de pâtisseries maison (c’est sa spécialité) à consommer sur place ou à emporter.

Le bistrot proposera également une petite épicerie de détail au vrac (venez avec vos contenants !), une vente de fromages locaux et plus lointains, ainsi que quelques services supplémentaires (relais colis notamment). Les idées ne manquent pas à la dynamique équipe de gérants.

Le Bistrot de Limans
04 92 76 59 13 | bistrotdelimans@gmail.com

Horaires d’ouverture :
• mar. 16h30 – 21h (bar seul)
• mer. 8h30 – 21h
• jeu. 8h30 – 19h (bar seul le soir, camion pizza sur la place du village)
• ven. 8h30 – 21h
• sam. 8h30 – 21h
• dim. 8h30 – 15h

Un marché se réinstalle au village

Un petit marché paysan s’est réinstallé à Limans au début du mois d’avril. Un groupe de jeunes producteurs du village et des environs viennent y poser leur étal, redonnant à la Place de Mai des airs qu’on lui avait presque oubliés.

Cette première édition du 2 avril a ainsi vu :

  • les fromages de chèvre de Floriane et Olivier, du GAEC Capri Rêve, de Limans ;
  • les légumes (bio) d’Iris Comtat, du hameau Les Granges, à Ongles ;
  • les volailles, les œufs, le miel, des gourmandises et spécialités culinaires de la ferme Jasienda et de la campagne Gros Claude, de Cruis ;
  • l’agneau d’Agnès Ladret et de Rémi Arnoux, de Limans (sur commande) ;
  • les productions de Longo Maï ;
  • la boucherie ambulante Legigoteur, de Jordan Beauvois, de Céreste,
  • et, bien sûr, les pains de la Boulangerie Fine.

Les acheteurs étaient au rendez-vous de ce premier marché paysan limanais, venus du village, mais pas seulement. Espérons que les prochaines éditions entérineront ce premier succès : longue vie au petit marché de Limans !