Le collectif Elzéard Lurte en résistance cherche des observateurs aguerris

Le Collectif Elzéard Lure en Résistance est constitué d’habitants de Banon, Ongles, St-Etienne, Cruis, Montlaux…  Il recherche actuellement une ou deux personnes qui pourraient de temps en temps garder un œil sur les travaux de défrichage du côté des Omergues, où un projet de photovoltaïque industriel a été validé (du côté du Plateau d’Albion, Revest du Bion, Les Omergues, le Redortier).

L’enquête publique pour le projet des Omergues a reçu un avis favorable du commissaire enquêteur… Dans son avis, le commissaire enquêteur revient sur très peu des arguments critiques et préfère faire confiance à l’entreprise Sun’R. (voir l’analyse sur la page du site https://www.lureenresistance.fr/les-omergues).

Cependant, ce dernier reconnait les enjeux écologiques de ce site, mais évoque le fait que “pour accéder aux besoins imposés par les pouvoirs publics en matière d’énergie renouvelable, il sera manifestement nécessaire d’investir des zones à enjeux…”. Il affirme donc, ici, que la politique d’implantation des parcs solaires va “devoir” déroger aux recommandations des institutions en matière de respect de l’environnement, sinon, “on ne s’en sortira pas”….

D’autre part, il déplore le fait que “chaque commune démarche au coup par coup sans qu’il y ait de concertation globale dans l’ensemble du territoire”. Cela n’empêche pas que, maintenant que la demande est faite, il y est tout de même favorable !!!

Après une exploration du lieu, il apparait que le site se verra bien de la route de Revest du Bion, peut-être du Redortier (à vérifier), et qu’il est situé juste à côté du site existant déjà sur Revest du Bion… Le site, recouvert d’herbe et de genets, est un ancien pâturage qui pourrait resservir pour nourrir les troupeaux. La voie d’accès est un très joli chemin qui passe dans une magnifique hêtraie. Il faudra donc qu’il soit élargit pour atteindre les 4m de large qui permettront aux machines d’accéder au site (quand on pense qu’il subira le même sort que la voie romaine à Ongles, ça fait vraiment froid dans le dos…).