Adressage : des adresses bientôt normées à Limans

Depuis maintenant presque une année, la commune a entamé un important travail d’arpentage de son territoire afin de normaliser ses adresses postales.

Aujourd’hui à Limans, la plupart des rues ont bien des noms (Rue de la Treille, Place de Mai, etc.), ceux-ci n’ont jamais été entrés dans les bases d’adresses nationales qui permettent à de nombreux outils de localisation de les utiliser.

Qui n’a pas été navré de constater sur son GPS qu’aucune rue de Limans ne correspond jamais sur les plans ? Qui n’a jamais été confronté, lors de l’installation de son nouvel abonnement internet, au casse-tête de trouver son adresse exacte dans les bases de données des opérateurs où tout s’appelle « Le Village » ou « Les Hybourgues » ? Qui n’a jamais été contraint de devoir renoncer à une livraison à domicile faute de pouvoir donner son adresse exacte sur un outil de saisie d’une boutique en ligne…?

Ce chantier de l’adressage, aujourd’hui piloté par le Service d’Information Géographique (SIG) de la Communauté de communes Pays de Forcalquier-Montagne de Lure sur l’ensemble de son territoire, va permettre de corriger ces imprécisions et de mettre à jour la base d’adresses nationale, qui elle-même viendra mettre à jour tous les outils cartographiques qui y puisent leurs données sources.

L’adressage normé est donc un véritable enjeu pour l’accès aux services, comme l’installation prochaine de la fibre optique qui exige des adresses normées, mais également – et peut-être plus encore – pour d’autres comme la Poste, ou encore les secours, qui s’épargneraient bien de perdre de précieuses minutes à tourner dans le village à la recherche de la bonne porte.

Une adresse normée, c’est quoi ?

Une adresse normée, c’est une voie désignée (et identifiée !) et un numéro rattaché à cette voie, qui correspond à une entrée d’habitation, de commerce ou d’entreprise, de bâtiment officiel, etc.

Pour Limans, la plupart des voies avaient déjà des noms, comme la place de Mai ou de l’Église. D’autres relevaient davantage d’un toponyme plus général, comme Fontvieille, Segriès ou Le Paty. Il s’est donc agi pour la commune de Limans d’officialiser bon nombre de ces noms, et surtout de numéroter les entrées de chacune des voies de son territoire (routes départementales incluses).

Il a également fallu créer certains noms : la D313 qui monte au village côté Forcalquier va ainsi devenir la route de l’Ancienne Tuilerie, la route qui rejoint Forcalquier via Longo Maï deviendra donc officiellement Ancienne Route de Forcalquier et la partie limanaise de la RD950 qui passe en contrebas du village répondra désormais au nom de « Route de la Laye ». Quelque invention ici ou là, donc, mais, d’abord et avant tout, la gravure dans le marbre d’une base de données officielle d’appellations déjà utilisées depuis longtemps, voire toujours.

Quant à la numérotation, elle suit un principe plutôt simple : numérique (pair/impair) en cas d’habitat groupé, métrique pour les campagnes. Ainsi, on sera au 7 ou au 12 de la rue du Barry au village, mais au 908 ou au 1253 du chemin de la Brugière en campagne.

Où trouver ma future adresse normée ?

Votre équipe municipale a acté en mars dernier la nomenclature définitive des voiries du territoire communal. La publication des bases de données d’adresses, pour laquelle seul le maire de la commune concernée est habilité, se fera toutefois sous l’impulsion du SIG de la Communauté de communes.

Chacun d’entre nous va donc recevoir prochainement un courrier de la commune nous informant du libellé désormais officiel de notre adresse. L’ancien libellé pourra toujours figurer sur notre courrier, comme « Le Jas », « Le Moulin Bas » ou « La Brugière », mais il faudra désormais y ajouter le libellé officiel « XX, rue/route YY ».

C’est surtout lorsque vous aurez besoin de vous localiser précisément auprès d’un service que cette adresse normée vous sera la plus utile.

Sachez enfin que l’acquisition de la plaque de numéro et son installation sont à la charge de la commune, qui bénéficie pour le coup d’une commande groupée à tarif préférentiel passée par la Communauté de communes. Il en va de même pour les quelques plaques de noms de rue qui manquent.

Laisser un commentaire