Accompagnement administratif des projets communaux : une nouvelle venue à la COMCOM

À saluer avec grande satisfaction l’arrivée, en ce début juin, dans les services de la CCPFML de Madame Jézabel ROULLEE qui sera chargée d’accompagner les communes demandeuses dans le montage et l’accompagnement administratif de leurs projets.

À Limans, où nous sommes toutes et tous des novices en matière de gestion de collectivités publiques, cette initiative de la Comcom devrait nous être d’une grande aide.

Mine de rien nous avons sur le feu la mise en œuvre de la nouvelle station d’épuration, le raccordement à l’eau communale d’une habitation et la rénovation du captage des sources de la Marine, la rénovation de la Tour du Guet, la végétalisation de la cour d’école et la mise en route du chantier autour de la rénovation de l’église…

De quoi s’occuper et occuper les administrations. Et nous avons d’autres utopies pour le village ! Heureusement qui demandent plus d’investissements humains que financier, matériel et administratif.

En tout cas bienvenue à Jézabel Roullee !

Compte-rendu du conseil des maires du 27 mai 2021

À ce conseil des maires, il a été question du désengagement des services de l’État (DDT) en matière d’urbanisme, et du désengagement des services de la CCPFML en matière de gestion du GAL LEADER, des fonds européens.
Décision gouvernementale, à compter du 01 janvier 2022 toutes les communes devront être en mesure de recevoir, de façon sécurisée, sous forme électronique les demandes d’autorisations d’urbanisme (PC, CU, DP, PA…) ainsi que les DIA. Nous avons également été consultés sur la gestion administrative des subventions européennes. Continuer la lecture de « Compte-rendu du conseil des maires du 27 mai 2021 »

Commission « Sociale » de la Comcom, mercredi 07 avril 2021

En participation avec son principal responsable, Mustafa Bouriche, la présentation de la « Maison des Services Au Public », depuis cette année labellisée « France Service », une petite équipe de services au public très efficace dans l’accueil, l’information, l’orientation, l’accompagnement aux démarches administratives de toutes sortes concernant la famille, la santé, les retraites, l’emploi, logement/énergie, l’accès au Droit, les cartes Zou, impôts, amendes, État civil… Continuer la lecture de « Commission « Sociale » de la Comcom, mercredi 07 avril 2021 »

Connaissez-vous le site cruis-citoyen.fr ?

« La démocratie commence par l’information » telle est la devise de ce site indépendant, d’une des 13 communes de la CCFML, Cruis, réalisé par des bonnes volontés et compétences citoyennes, dont la tenue tant dans la forme que sur le fonds mérite intérêt et considération.

Vous trouverez dans l’actualité de cruis-citoyen des infos sur le village mais aussi un suivi sur l’actualité de la Communauté de Communes Forcalquier-Montagne de Lure tout à fait nécessaire à l’analyse des démarches et fonctionnement de la Comcom.

Allez voir ! Ça vaut le détour informatique.

Médiathèque : schéma de Cohérence Mentale (SCOM) à développer ?

La Médiathèque de la Comcom est un sujet qui fâche à l’intérieur même du comité directeur. Son président après avoir « remercié » l’informaticien financé à 80 % par la DRAC (direction régionale d’actions culturelle), décide de rendre ce service culturel payant. Jusque-là, le service était gratuit et fonctionnait bien (2735 inscrits pour 10 000 habitants).

La direction de la Comcom semble donc vouloir faire payer ce service pour les habitants de la Comcom et les autres utilisateurs hors Comcom. Selon eux, tout ce qui a de la valeur doit être payant ! C’est un dogme sacré du libéralisme, le président de la Comcom l’affirmant virilement « tout ce qui n’a pas de prix n’a pas de valeur ».  Les 30 000 euros récoltés serviront à faire tourner sur les villages le bibliobus qui existe, mais ne tourne pas.

Surgit alors un autre petit problème, des bénévoles qui sont essentiels à l’organisation de la Médiathèque ronchonnent : “si ça devient un service payant on ne joue plus !”

Alors on se gratte la tête à la direction de la Comcom pour « valoriser l’action des bénévoles », qui n’ont pas de prix, mais semblent avoir une valeur.

On se donne jusqu’à juin pour trouver les mesures adéquates ! Comme nous l’a dit le Président « si ça ne tenait qu’à moi il n’y aurait pas de Médiathèque, mais elle est là… »

Peuchère !