Marché paysan : c’est désormais le vendredi !

Le petit marché paysan qui s’est installé à Limans cette année fait son petit bonhomme de chemin, et c’est très bien ! Coordonné aux horaires d’ouverture de La Boulangerie Fine et du Bistrot de Limans, c’est un véritable petit moment commercial qui compte dans un village comme le nôtre.

A compter de ce début novembre 2019, pour s’adapter aux nouveaux horaires du Bistrot (qui ferme le mardi soir), le petit marché de Limans se tiendra le vendredi, toujours à partir de 16 heures, et durera jusqu’à 18 heures – la nuit tombe tôt !

Il se rapprochera physiquement de La Boulangerie Fine, pour se donner un peu plus de cohérence, et pour profiter de la bonne chaleur du fournil en ces temps plus frileux.

On espère que cette nouvelle habitude se prendra vite et que la fréquentation du marché continuera d’assurer sa pérennité.

Sécheresse : passage au niveau d’alerte renforcée sur le bassin versant du Largue

Depuis le début du mois de juin, les conditions de sécheresse liées à de fortes températures ainsi que l’absence de toute pluie efficace ont entraîné la poursuite de la dégradation de la situation hydrologique des cours d’eau.

Le département des Alpes-de-Haute-Provence a ainsi été placé en situation de Vigilance vis-à-vis du risque de sécheresse le 31 juillet 2019, afin d’anticiper les risques de pénurie et l’impact des prélèvements sur les milieux aquatiques.

L’évolution défavorable de la situation sur les ressources en eau conduit à un nécessaire renforcement des mesures d’économie : ainsi, depuis le 3 septembre 2019, en application du Plan d’action Sécheresse, le niveau d’Alerte renforcée a été déclenché sur le bassin versant du Largue, entraînant des limitations des usages suivants :

  • interdiction de prélever et d’irriguer de 9 h à 19 h ;
  • interdiction totale d’arroser les pelouses, espaces verts et les jardins d’agrément ainsi que de remplir les piscines ;
  • interdiction d’arroser les stades de sport, les golfs et les jardins potagers de 9 h à 19 h ;
  • interdiction de laver les véhicules hors des stations de lavage ;
  • respect des arrêtés préfectoraux complémentaires de restriction d’eau, notifiés aux Installations Classées pour la Protection de l’Environnement ;
  • réduction de 40 % des prélèvements d’eau individuels, agricoles, industriels et commerciaux, quel que soit l’usage.

Les communes concernées sont les suivantes : Aubenas-les-Alpes, Banon, Dauphin, Forcalquier, La Rochegiron, Lardiers, L’Hospitaler, Limans, Mane, Ongles, Reillanne, Revest-des-Brousses, Saint Etienne les Orgues, Saint Maime, Saint-Martin-les-Eaux, Saint-Michel-l’Observatoire, Saumane, Villemus, Villeneuve, Volx.

Les communes non concernées par un arrêté préfectoral de restriction restent quant à elles en situation de « vigilance ». Ce stade n’impose pas de restriction particulière mais demande à tous les usagers de modérer leur consommation d’eau, les conditions climatiques laissant en effet entrevoir une dégradation rapide de la ressource.

L’ensemble des dispositions applicables est consultable dans toutes les mairies, sur le site de la Préfecture à la rubrique actualité/sécheresse et à la Direction Départementale des Territoires des Alpes-de-Haute-Provence.

Documents disponibles :
>> arrêté préfectoral n° 2019-246-012  du 3 septembre 2019 portant mise en place du stade “Alerte renforcée” du Plan d’Action Sécheresse sur le bassin versant du LARGUE

Sécheresse : stade d’alerte déclenché

La simple vigilance n’est plus de mise : depuis le 5 août dernier, la Préfecture des Alpes de Haute Provence a déclenché le stade d’alerte sécheresse

Certains usages de l’eau sont donc désormais interdits, et ce jusqu’au 31 octobre 2019, sauf avis contraire.

Pour les communes : 
• interdiction d’arrosage des espaces verts, ronds points, massifs, etc. de 9h à 19h ;
• fermeture des fontaines (sauf celles en circuits fermés) ;
• affichage des restrictions ;
• interdiction des écoulements permanents dans les caniveaux ;
• interdiction de nettoyage des terrasses et des façades.

Pour les particuliers :
• interdiction d’arrosage des pelouses, fleurs, massifs floraux, arbres, arbustes et jardins potagers de 9h à 19h ;
• interdiction de remplissage des piscines et des spas privés ;
• interdiction de lavage des véhicules à moteur en-dehors des stations professionnelles ;
• interdiction de nettoyage des terrasses et des façades.

Pour les usages agricoles :
• diminution de 20% des volumes par rapport à l’autorisation mensuelle ;
• interdiction d’arrosage de 9h à 19h pour les prélèvements par pompage (tolérance pour les enrouleurs jusqu’à 11h) ;
• mise en place de tours d’eau pour les prélèvements gravitaires  (les prélèvements provenant de réserves affectées ne sont pas restreints : il est recommandé de ne pas arroser entre 9h et 19h).

Pour les usages de loisir :
• interdiction d’arrosage des golfs de 9h à 19h ;
• interdiction d’arrosage des stades sportifs de 9h à 19h ;
• réduction de 20% des prélèvements.

L’eau est précieuse, économisons-là : nous vous demandons de respecter scrupuleusement les interdictions et restrictions citées.

Déclenchement du stade de vigilance sécheresse

Depuis le 31 juillet 2019, la Préfecture des Alpes de Haute Provence a déclenché le stade de vigilance sécheresse dans le département.

Le département des Alpes de Haute Provence est traversé par de nombreux cours d’eau qui connaissent une période de basses-eaux très marquée l’été. Le niveau des nappes baisse au moment même où les besoins en eau pour l’alimentation humaine et l’agriculture sont importants.

Limitons les usages non prioritaires : lavage de voitures, nettoyage des terrasses, arrosage des pelouses.

Evitons le gaspillage : ne laissons pas couler un robinet inutilement, préférons la douche au bain, réutilisons l’eau de lavage des légumes pour arroser ses plantes, faisons tourner nos lave-vaisselle et lave-linge uniquement en charge pleine, relevons nos compteurs d’eau régulièrement pour repérer d’éventuelles fuites.

Surveillons les pertes d’eau : les fuites peuvent représenter plus de 20% de la consommation d’un foyer. Un goutte-à-goutte au robinet, c’est quatre litres par heure de perdus, soit 35 mètres cube par an !

L’eau est précieuse : économisons-la !

Utilisons des équipements hydroéconomes pour réduire jusqu’à 50% nos volumes consommés : douchette à débit limité ou à régulateur de débit, mousseurs et aérateurs à nos robinets, réducteurs de pression.

Arrosons nos jardins de manière économe et efficace : arrosons le soir pour éviter l’évapotranspiration, paillons nos cultures pour protéger les sols des fortes chaleurs et conserver l’humidité, binons pour aérer la terre (1 binage = 2 arrosages).