Déclaration des ruchers avant le 31 décembre 2020

Tout apiculteur est tenu de déclarer chaque année entre le 1er septembre et le 31 décembre les colonies d’abeilles dont il est propriétaire ou détenteur, en précisant notamment leur nombre et leurs emplacements, quel que soient le caractère professionnel ou non du rucher et ses caractéristiques.

À quoi sert cette déclaration ?

 

Cette déclaration concourt à une meilleure connaissance du cheptel apicole français et participe à sa gestion sanitaire, notamment face à la menace que représente le parasite Aethina tumida (le petit coléoptère).

Elle permet de conduire des inspections plus rapides et ciblées concernant les ruchers déclarés dans le département lors de déclaration de mortalités massives aiguës ou de danger sanitaire de première catégorie comme la loque américaine.

Elle permet enfin d’obtenir des aides européennes dans le cadre du Plan apicole européen qui soutient la réalisation d’actions en faveur de la filière apicole française.

Comment déclarer ses ruches ?

 

Une procédure de déclaration simplifiée est disponible en ligne à cette

adresse : mesdemarches.agriculture.gouv.fr

Faites passer l’information

 

La Direction Générale de I’Alimentation du ministère de l’agriculture a envoyé début septembre, un message d’information aux apiculteurs ayant donné leur accord pour être contactés par courriel. Cependant, on peut estimer qu’environ 25 % des apiculteurs français ne recevront pas cette information, en particulier ceux n’ayant pas réalisé de déclaration en 2019 lors de la période obligatoire (du 01/10 au 31/12), ou ayant réalisé une déclaration sans autoriser l’administration à échanger par mail, ou encore n’ayant pas d’adresse mail.